DA Vouziers

Situé à 207 kilomètres de Paris , le détachement de Vouziers-Séchault est une structure unique par les particularités de son fonctionnement. Cette plate forme aérienne est un terrain d’exercices qui permet l’instruction du personnel du génie de l’air, de l’échelon central NEDEX ainsi que l’accueil d’unités de passage.

 

 

 

Les compétences des personnels et la capacité d’adaptation de la structure font de ce site un endroit idéal pour accueillir les différentes unités dans d’excellentes conditions. Celles-ci trouve, grâce à la spécificité des personnels, aussi bien un appui technique que logistique. Les infrastructures de la base permettent un large panel d’exercices. Discret, le détachement permet de faire des essais sur les matériels et les techniques de demain. Depuis septembre 2007, la planification du terrain est du ressort du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes.

 

 

 

Un peu d’histoire....

   

Le passé militaire de la Champagne Ardenne a fait que ce site a servi, durant la première guerre mondiale, d’hôpital de campagne pour l’armée allemande. Pendant la deuxième guerre mondiale, les actions militaires ont été de courtes durées sur la zone.

Ce n’est qu’en 1952 que la décision de créer une plateforme aérienne par l’O.T.A.N. a été formulée. Il a fallu cinq ans pour construire cette base. Elle n’a été utilisée que peu de temps par l’armée de l’air canadienne.

Le 4 avril 1969, par décision ministérielle, la base est déclassée.

En 1972, la vocation du terrain change pour devenir un terrain d’exercices et c’est en 1973 que le 15° R.G.A. (Régiment du Génie de l’Air) prend possession du site en installant l’équivalent d’un groupe.

De 1973 à 1986, le terrain est utilisé par les unités de l’armée de terre pour des manoeuvres et par les unités du génie de l’air pour la mise au point de la méthode française de réparation rapide de piste.

En 1986, l’effectif augmente pour atteindre 30 personnels, l’E.C. NEDEX, appartenant au même commandement, utilise les infrastructures.

En 1998, le détachement prend sa forme actuelle, il fait parti territorialement de la B.A. 112, la partie soutien est assurée par une unité de l’armée de l’air, la partie fonctionnelle et opérationnelle est assurée par l’unité appartenant à la S.D.G.A.

 

En 2005, l’unité G.A. (Génie de l’air) est transférée au B.I.O. Elle rejoint le régiment en 2007.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×